En automne, je récoltai toutes mes peines
et les enterrai dans mon jardin.
Lorsque avril refleurit
et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces,
mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.

Khalil Gibran
Poète libanais

Simplement pour le PlaisirPhotos et pensées * Sommaire

Affichage conseillé de 1024x768 million de couleur

Huguette V,  Le 14 octobre 2006